Les CAC se mobilisent pour défendre leur profession

22 avril 2018 • L'info économique en bref ...

LA CRCC DE RENNES REAGIT AVEC FORCE

contre le projet de révision des seuils d’intervention des Commissaires aux Comptes (CAC). Une menace pour l’économie –  une profession en danger de mort (10 000 emplois concernés en France) Un véritable séisme !

Parce que le rappel des faits s’impose… A l’occasion du projet de loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Compétitivité des Entreprises) dont la présentation est prévue en mai prochain, le Ministre Bruno Le Maire a annoncé vouloir supprimer l’obligation de certification légale des comptes des entreprises françaises réalisant moins de 8 ME de chiffre d’affaires.

Pour quel enjeu ? Dans un souci apparent de simplification et d’allègement des contraintes pesant sur les entreprises, le gouvernement entend remonter purement et simplement le seuil rendant obligatoire l’audit d’une société commerciale par un Commissaire aux Comptes (CAC) au niveau européen, c’est-à-dire dès lors que deux de ces trois critères seraient remplis :

– Chiffre d’affaires d’au moins 8 M€,

– Total du bilan d’au moins 4 M€

– Effectif d’au moins 50 salariés.

Conséquence ? Près de 150 000 entreprises françaises sur les 200 000 actuellement concernées sortiraient à l’avenir du champ de la certification légale de leurs comptes !